English will follow French (but not now)

Je sens que Martha Stewart m’habite ces temps-ci…

Pendaison de crémaillère

Mardi dernier, j’ai fait ma pendaison de crémaillère avec des amies de l’université qui travaillent dans la même grande boîte que moi, mais dans divers services.

Ça s’est fait sous forme de « 5 à 7 » chez moi, qui a duré jusqu’à 23 h, bien entendu. Pour un party en pleine semaine, c’était pas mal bon. Je n’avais pas eu le temps de préparer quoi que ce soit la veille, mais je voulais tout de même bien accueillir les gens avec plateaux de crudités et trempettes, et quelques plats de chips, en plus des divers alcools achetés (et comme toute pendaison de crémaillère, j’ai fini la soirée avec presque deux fois plus de bières dans mon frigo, car certains n’étaient pas au courant que j’en achetais.

Enfin, bref, j’ai coupé les divers légumes (carottes, céleri et chou-fleur) dans la face de mes premiers invités, mais je n’avais pas vraiment le choix. Ils ont pu admirer également mes « trempettes toutes simples » (beau, bon, pas cher): mayo et ketchup, ainsi que mayo et moutarde de Dijon. Si j’avais eu plus de temps et si j’avais eu les ingrédients à portée de main, j’aurais plutôt fait quelque chose avec du pesto, ou encore du sirop d’érable (oui oui, c’est très bon dans des trempettes!!) Oh, well…

Casseroles, poêles et compagnie (état, causes, solutions et conseils)

Je me suis mis à examiner mes poêles aujourd’hui et « ça fait dur »… Toutes mes poêles « étaient » antiadhésives (à l’origine) : une petite, deux moyennes et une très grande. Il ne me reste qu’une moyenne poêle qui est encore en bon état. La petite est en train de s’oxyder, tandis que l’autre moyenne et la grande ne sont pas lisses partout, ce qui signifie que l’antiadhésif est en train de partir. Qui plus est, elles sont toutes déformées, sauf celle qui est toujours antiadhésive, ce qui fait qu’elles ne tiennent pas parfaitement à plat sur les plaques.

En prenant connaissance de cela, j’ai également inspecté mes casseroles. Diagnostic : ça fait dur de ce côté-là également. Une d’entre elles était antiadhésive : c’est en train de partir. Les autres, toutes en tôle, sont brûnies ou noircies dans le fond, à l’intérieur. Et certaines d’entre elles sont également déformées. Bref, je n’ai aucune bonne casserole en ce moment.

Exemple:

Exemple

Exemple

Il faut savoir que je n’ai pas toujours fait attention à ces instruments de cuisine par le passé. Premièrement, la plupart me sont venues de mes parents, qui en avaient trop et qui m’en ont donné quand je suis parti en appartement. Les autres poêles, j’ai dû les acheter « pas cher » (genre Dollorama ou l’équivalent, probablement).

Il m’est arrivé d’utiliser, à mes débuts en appart, des ustensiles de métal (genre des fourchettes) directement dans les poêles. Je ne fais plus cela maintenant, heureusement, mais ça a donc altérer la condition de mes poêles. Le pire dans tout cela, cependant, ce n’est pas moi… J’ai eu plusieurs colocataires qui utilisaient mes casseroles et mes poêles et qui n’y faisaient guère attention. L’exemple le plus marquant était ma première coloc, qui utilisait des batteurs pour faire des patates pilées directement dans ma casserole antiadhésive (no wonder…)

Bref, tout plein de bonnes raisons pour commencer à se renseigner sur Internet :

  • J’ai d’abord appris que la plupart des poêles antiadhésives ne sont pas faites pour être utilisées sur un poêle à induction (ce que j’ai maintenant). Il faudra que je m’achète de nouvelles poêles et casseroles antiadhésives, qui ont la mention « résistance à la déformation » ou quelque chose du genre.
  • On peut également utiliser l’inox et la fonte sur les poêles à induction (poêles et casseroles en inox à acheter et une cocotte en fonte pourrait être bien aussi pour faire des rôtis).
  • Selon ce que j’ai trouvé sur Internet, seulement les instruments en inox devraient aller au lave-vaisselle (donc pas de tôle ou de fonte, et surtout pas d’antiadhésif).
  • Les poêles et les casseroles antoadhésives devraient être utilisées à feu modéré, et le moins souvent à feu vif. Il vaudrait mieux utiliser celles en inox pour la cuisson à feu vif.
  • On recommande également de « préparer » ses poêles et ses casseroles en tôle lors de l’achat, et de répéter à l’occasion cette préparation. Il faut faire revenir des pelures de légumes (patates, carottes, etc.) dans de l’huile ou du beurre. Le dépôt ainsi créé est supposé aider à protéger la tôle. J’ai décidé de le faire, même pour les poêles antiadhésives. Je me suis dit que ça ne pouvait pas leur faire de mal. On verra si ça les sauve encore quelques mois…

J’ai donc un renouvellement de ma batterie de cuisine à faire bientôt. J’ai besoin de trucs durables, qui auront sûrement une garantie par ailleurs. Mais pour l’instant ce sont mes meubles de chambre, donc peut-être en décembre… Noël approche et mon anniversaire par la suite, n’est-ce pas, Mère? 😛 Ça évitera de se poser la question le temps venu… 😛

Popote

Comme je n’avais pas de carottes sous la main pour la « préparation » de mes poêles et casseroles en tôle, je n’ai utilisé que des pommes de terre et comme j’en avais vraiment beaucoup, j’ai décidé de popoter un peu. J’ai donc fait un pâté chinois. Pour piler mes patates, je me suis par contre rendu compte que je n’ai plus de batteurs (ça fait deux ans que je n’en ai plus, ils étaient totalement finis…), alors j’ai utilisé la bonne vieille méthode :

Patates pilées à la main
Patates pilées à la main

Et le résultat final :

Pâté chinois

Pâté chinois

Et puisque j’y étais, j’ai continué à popoter un peu… J’ai fait une chaudrée de pétoncles :

Chaudrée de pétoncles

Chaudrée de pétoncles

Martha Stewart, sors de ce corps!

Publicités