Category: Archives


Archives

English follows French

Vous verrez parfois apparaître des messages datés d’avant l’arrivée de ce blog, avec la catégorie « Archives ». Il s’agit d’articles que j’ai transféré de mon ancien blog, que j’ai décidé de garder.

———-

Once in a while, you might see posts with dates from before the arrival of this blog, with the category « Archives » associated with it. These are posts that I transferred from my previous blog, that I decided to keep.

Suggestion

Je vous invite à suivre ce lien.

Appartementisé!

Ma recherche d’appart fut difficile, parce que la plupart des étudiants qui devaient déménager à Ottawa l’avaient déjà fait, et la plupart des appartements étaient à louer pour début octobre.
.
Mais ma recherche d’appart a porté fruit, puisque je suis (depuis ce soir) locataire d’un condo dans un très beau bloc appartement à 9 coins de rues du travail — seulement 13 minutes à pied selon Google Map (ce qui veut dire 8-9 minutes à ma vitesse de marche héhé). Cela veut également dire que je n’ai pas besoin de prendre de passe de bus.
.
L’appartement n’est pas hyper hyper spacieux, mais j’ai assez de place pour vivre dedans sans me marcher sur les pied (dah!), et il est bien divisé (voir plan ci-dessous). J’ai poêle, frigo, micro-ondes, lave-vaiselle, laveuse et sécheuse dans l’appartement. Pas besoin d’acheter d’électros, tant mieux 🙂 Les quatre premiers sont en stainless, donc je suis heureux parce que c’est beau. Le lave-vaisselle est un must pour moi, je suis heureux, parce que c’est utile pour ma paresse. Finalement, la laveuse et la sécheuse (frontales et empilées l’une sur l’autre) est DANS l’appart, et non dans l’immeuble, ce qui me permet de faire mon lavage tranquillement dans le confort de chez moi sans avoir peur de me faire voler mon linge si je ne le surveille pas, ou encore de me faire tacher d’eau de javel une chemise que j’aimais parce que la personne avant moi en a utilisé…
.Voili voilou, alors ça me coûte quand même beaucoup plus cher que ce que j’ai déjà payé avant, mais mon emploi me le permet et je veux être bien là où je vis, c’est ça l’important. Ça m’a coûté plus cher ce mois-ci parce qu’à Ottawa on demande presque partout le dernier mois comme dépôt, plus le 1er mois, mais on fait avec.
.
J’aimerais déménager la fin de semaine qui vient, si c’est possible, mais je dois encore contacter des déménageurs pour voir si c’est possible.
.
Sinon, reste bien sûr à penser à prendre une assurance habitation, me prendre (ou pas) une ligne fixe, me prendre Internet, changer mon numéro de cell., avertir Distributel que mon # de cell. a changé, etc. etc.
.
Je n’ai cependant pas à m’occuper de l’électricité, du chauffage et de l’eau chaude, tout est inclus. 🙂
.
Je vous promets des photos lorsque le déménagement sera ENFIN terminé. 🙂

***This post is mainly in English, because I felt that English was more appropriate to describe my feelings.***

Mon roadtrip en Ontario m’a fait me rendre compte que j’ai tendance à passer volontairement à côté de belles occasions, surtout en ce qui a trait à ma vie personnelle. Récemment, il m’est arrivé de me poser un tas de « what if… », en réfléchissant sur mon passé :
.
What if I had told JC when I saw him in France that I might still care? What if I had been less independant with him that day? (JC being a French guy I met in Montréal, who left for Italy for 8 months, came back here, went back to France, where I met him once more before he left for India and might be back in France now)
.
What if I had stayed in France for S, a French guy I was seeing a month before I went back to Montréal? Of course, this would have meant postponing my studies, but what if I stayed and lived an happy life with him?
.
There’s also Jipito. That guy who’s from a town close to my hometown. That guy I met for the first time 4 years ago in Québec city, at the Salon du Livre. That guy who’s just like me: he wants to have kids and be stable, while maybe take some time off traveling. That guy with whom I’ve kept in touch up to now, on MSN. We’ve never really met until this year, because I was either with someone when he was single or he was with someone when I was single or we weren’t in the same city at the same time. This summer, I’ve been able to meet him again and « be » with him. He’s such a nice guy. But I never did something after that time. Why? My reason says I shouldn’t go on with this relationship, not just yet. He still has a year of studies and plans to leave for Mexico for an internship for some months. What if I tried to engage into something more serious with him, instead of going away?
.
I went to an Internet café in the city of Cobourg, near Kingston. The place is called The Human Bean. The guy at the counter, who might just happen to be the owner for what I know since the place is very small, was very cute and looked somewhat gay. I stayed there for a while, then he went out for a cigarette after I had payed. I had to go to the restroom first. Then I went out, and the guy had a big smile when he saw me. I started walking in the direction of my car (parked 3 blocks away), and I looked over my shoulder. He had turned his face, was looking at me and smiled again. What I should have done is go back, maybe start a conversation and tell him to keep in touch, leaving my phone number or email address. But I didn’t. My reason was too strong. So, what if I listened to my heart instead?
.
Two days ago, I was going out at the Sky Pub in Montréal, so I dressed nicely. Couverte said it looked gay, or maybe « French-stylish ». I had a bright green polo shirt, with a thin long-sleeved brown sweater on my shoulders, with the sleeves leaning in front. Anyways, I took my bike out and on the bike path, I passed a guy who was tall and slim, really cute, as I like them. He was going in the other direction, so our eyes crossed each other’s eyes. Once again, I looked over my shoulder. He had stopped his bike. I didn’t stop mine; I was going to be late (I was meeting my friends at Papineau really soon) and my reason took over. I looked back a second time, his bike was still stopped and the guy was looking at me. I should have stopped my bike. I didn’t… What if I did?

Merci Ricardo

Écouter l’émission de cuisine de Ricardo, le matin, c’est hyper important pour une raison :
.
Ce matin, son émission a poussé ma réflexion et m’a permis de découvrir une merveille linguistique.
.
Véronique Cloutier était invitée à l’émission, et ils faisaient frire des barres O Henry. Ricardo, se penchant vers la friteuse, se met à dire « il faut que les barres frittent » Véronique de regarder Ricardo, de se mettre à rire en disant « frisent? » et de se demander quel est le subjonctif du verbe « frire »…
.
En tant que traducteur, je me suis vite penché vers ma grammaire et puis j’ai trouvé la réponse : il n’y a pas de subjonctif pour ce verbe.
.
Découverte supplémentaire : on peut dire « je fris », « tu fris », « il/elle frit »… mais pas « nous… », « vous… », « ils/elles… »
.
Je vais me coucher moins niaiseux ce soir…

Citation du jour / Quote of the day :
« There are some class cleavages in Canada. » « Il y a des décolletés de classe au Canada. »

Je t’ai rencontrée, au hasard de mes déambulations sur la toile. Tu es venue à moi et je t’ai ouvert ma porte.
.
Je t’ai écoutée raconter tes états d’âmes, j’ai acquiescé de nombreuses fois avec un petit sourire en coin.
.
Nous avons dormi ensemble cette nuit-là, et depuis cette nuit magique, tu es restée dans ma vie.
.
Merci, Kate Nash!
.
FOUNDATIONS

.

You said I must eat so many lemons,
’cause I am so bitter.

J’ai enfin reçu mon bébé par la poste cette semaine!!
Oui oui, mon « bébé ».
Il vient de France.
Il est petit, mais renferme tant de beauté.
L’album s’appelle Inventaire, l’artiste s’appelle Christophe Willem.

Il a été mon coup de coeur lorsque j’étais en France.
Mais il n’est pas du tout connu au Québec et je n’ai pas pu trouver son album ici.
Je l’ai donc commandé sur le site de la FNAC.
Merci donc à la FNAC!!
Je vous laisse écouter le vidéoclip de ma chanson préférée, Double Je (et c’est vraiment lui qui chante, même si on peut penser que c’est la voix d’une chanteuse).


J’ai fait quelques tests cette semaine… Selon le test de Q.I. de CBC, j’ai un Q.I. de 91 (well, le test était en anglais, j’aurais pu faire mieux du côté linguistique…) Voulez-vous connaître le votre?

Your Inner European is French!

Smart and sophisticated.You have the best of everything – at least, *you* think so.
What Your Hands Say About You

You are logical, analytical, and rational. You have good verbal skills.

Flexible and broad minded, you can fit in to any situation. There’s no telling where your life will take you.

Consistent and reliable, you like to count on structure and routine in your life.

Your emotions tend to be nervous and potent. Your energy – both positive and negative – deeply impacts your life.

Star Wars Horoscope for Aquarius

You can be cruel and torment people who disagree with you.
Deep down, there is a peace-loving, friendly side to you.
You have a knack for inflicting pain on people and use your intellect during battle.

Star wars character you are most like: Darth Vader

You are 80% Aquarius
You Should Learn Swedish

Fantastisk! You’re laid back about learning a language – and about life in general.
Peaceful, beautiful Sweden is ideal for you… And you won’t even have to speak perfect Swedish to get around!
In a Past Life…

You Were: A Redhead Executor of Sacrifices.

Where You Lived: Scotland.

How You Died: Decapitation.