Category: Un peu de sérieux!


Mardi, c’est le jour du souvenir, et… je me rends compte que je n’y ai jamais vraiment porté attention auparavant. Pour moi, c’était une journée de congé au cégep/à l’université. Et j’imagine qu’au Québec, on s’accroche moins à cette journée en souvenir des morts de guerre, qui ne concerne pas que le Canada, pourtant.

En Ontario, en tous les cas, on sent bien que c’est hyper important. Depuis 2 semaines, je vois tout plein de monde dans la rue avec un coquelicot rouge sur leur manteau. Il me semble qu’au Québec, j’en voyais beaucoup beaucoup moins. Est-ce parce que les Québécois ont trop à coeur le « Je me souviens » (qui ne concerne pas du tout les morts de guerre, bien entendu) ?

Même si nous nous souvenons que nés sous le Lys, nous croissons sous la Rose, faudrait peut-être aussi se rappeler ce poème :

Nous sommes morts,
Nous qui songions la veille encor’
À nos parents, à nos amis,
C’est nous qui reposons ici,
Au champ d’honneur.

N’oublions pas nos parents, nos grand-parents, notre famille élargie, nos amis, etc. qui ont vécu la guerre. C’est une fête canadienne, américaine, britannique et française importante, malgré le peu d’attention qu’on y porte au Québec. C’est loin d’être la fête du Canada, là… Ayez une petite pensée pour toutes ces personnes mardi, coquelicot ou pas.

Aujourd’hui, ceci est apparu sur le site de l’université/Today the following appeared on my university’s website:

Programme Completed Inst Co-Op Ed: Traduction 31/08/08
Completed Program
Degree Conferred 17/10/08
Bachelor Of Arts

Yessss!!!

English follows French

Aujourd’hui, c’est jour d’élection au Canada. Vous tous, que vous soyez Terre-Neuviens, Néo-Écossais, Néo-Brunswickois, Prince-Édouardiens, Québécois, Ontariens, Manitobains, Saskatchewannais, Albertains, Britanno-Colombiens, Yukonais, Ténois ou Nunavois, vous êtes appelés aux urnes, donc ALLEZ VOTER!

Surtout si vous ne voulez pas qu’Harper et sa politique de droite qui laisse à désirer (pensez aux dossiers sur l’environnement, la culture, l’armée…), il faut voter. Mais je connais bien la situation : pour qui voter? La gauche est tellement divisée, c’est dur de s’y retrouver. Cependant, au fond, la gauche c’est la gauche. Les dossiers que j’ai nommé, tous les partis de gauche ont de bonnes idées. Et je crois que les quatre partis de l’opposition peuvent collaborer pour arriver à un Canada meilleur.

Donc, si votre seule raison de ne pas aller voter, selon vous, c’est que vous ne savez pas pour qui voter, ou encore que vous vous dites que votre vote ne compte pas tellement parmi une foule d’autres votes, consultez ce site et voter intelligemment (ou stratégiquement) :

http://www.voterpourlenvironnement.org/

Qu’est-ce que vous faites encore à me lire? Allez voter, vous avez jusqu’à 21h30 ce soir, pour l’heure de l’Est!

———-

Today, it’s election day in Canada. All of you, no matter which province or territory you live in, are called out to vote, so go VOTE!

Especially if you don’t want Harper and his shitty right wing politic (just think about the environment, the culture and the army), it’s important to vote. But I know the situation: who should I vote for? The left wing is so divided, it’s hard to choose. Just remember something: fondamentally, the left wing is the left wing, no matter the party. For all the fields I listed, all the left wing parties have good ideas. I strongly believe that all four parties can work together to build a stronger Canada.

So if your only reason for not going out to vote today, according to you, is that you don’t know whom to vote for, or that you tell yourself that your vote doesn’t count amongst a lot of different votes, please visit this website and vote smartly (or strategically):

http://www.voteforenvironment.ca/

So, what are you waiting for? I have nothing more to say, go vote, you have until 9:30 pm for the EST.

English follows French

Ça fait une semaine qu’au travail, je traite d’un document portant sur tous les protocoles entourant les repas officieux.

En faisant plus de recherche, j’ai découvert quelques trucs intéressants sur l’origine du « toast ».

Le saviez-vous?

Au Moyen-Âge, le « tchin-tchin » était un moyen de s’assurer ne pas se faire empoisonner. Le premier frappait son verre contre l’autre, pour être certain qu’un peu de son vin aille vers l’autre coupe, et vice-versa. À y penser, « tchin-tchin » ressemble un peu au parler québécois, quand on dit « kin toé! » ou « tchin toé! » (tiens, toi!) Mais ce n’est qu’une hypothèse douteuse de mon cru héhé

Plus tard, en Angleterre, la coutume voulait que lorsqu’on voulait honorer quelqu’un, on mettait une tranche de pain grillée et épicée dans une coupe de vin. Chacun en buvait une gorgée, jusqu’à la personne honorée, qui elle buvait le reste du vin et pouvait manger la tranche de pain imbibée d’alcool.

Le mot « toast » est resté, malgré le fait que la rôtie ne fait plus partie du rite. On dit cependant que la personne à laquelle on porte le toast donne le même goût au vin que le goût épicé de la tranche de pain.

———-

I’ve been working on a document on protocols for formal meals, for about a week now.

By doing more research, I found out interesting facts about the « toast » origins.

Did you know?

In the Middle Ages, people would clink glasses to make sure they are not being poisoned. A person would hit his/her glass against the other one’s, so that some of his/her wine get into the other person’s glass, and vice versa.

Later, in England, the custom was to honour someone by putting a browned and spiced toast into a wine of glass, everyone would have a sip from that glass. Then, the person toasted would drink what was left of the wine, and could eat the toast, which was full of alcohol.

Now, the word « toast » remained from that time, even though no toast is used. We say, though, that the person toasted gives the same taste than the spiced toast to the wine.